Les marchands du temple des temps modernes

Partagez cette page :

La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem. Il trouva dans le temple les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis. Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables; et il dit aux vendeurs de pigeons: Otez cela d’ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic.  Jean 2 v 13-16

Cet épisode est relaté dans les 4 évangiles et il semble que ce soit la seule occasion où Jésus ait fait usage de force physique.

Ce qui a provoqué la colère de Jésus, c’est que des gens tirent profit de ceux qui allaient prier dans le temple. C’était la maison de Dieu, une maison de prière, et certains ont trouvé moyen de s’enrichir, par exemple en vendant des pigeons qui allaient servir d’offrande.

Malheureusement aujourd’hui ce phénomène n’a pas disparu. Combien de “serviteurs de Dieu” font commerce de ce qu’ils ont, prétendent-ils, reçus de Dieu ? Leurs sites sont bien entendu pourvu d’une boutique en ligne.

De nos jours nous n’offrons plus de sacrifices d’animaux, grâce à Christ mort sur la Croix. Qui sont alors les marchands des temps modernes ? Ce sont ceux qui tirent profit des chrétiens en leur promettant par exemple une plus grande proximité avec Dieu s’ils lisent leur livre, suivent leur séminaire ou cours le tout payant bien entendu.

Selon ces “marchands”, si vous voulez découvrir le plan de Dieu pour vous, entrer dans votre “destinée”, entendre sa voix, apprendre à prophétiser, apprendre à guérir et j’en passe, il ne faut pas lire la Bible ou prier. Non il faut consommer des livres, suivre des cours, participer à telle ou telle conférence. A chaque fois c’est payant.

Sans oublier les “délivrances” au travers du Sozo, également payantes.

Combien de chrétiens courent d’un séminaire à une conférence et lisent entre deux le dernier livre d’un tel ? Ont-ils calculés combien ils ont dépensés pour, le croient-ils, s’approcher de Dieu ou être un “bon chrétien” ?

Bien sûr les serviteurs de Dieu qui apportent des enseignements de qualité méritent un salaire. Mais s’en remettent-ils à Dieu pour leurs ressources financières ?

Souvent ces mêmes marchands du temple des temps modernes créent une dépendance. Il y a le cours “niveau 1”, puis le “niveau 2” et ainsi de suite. Les chrétiens se moquent de la crédulité des victimes de la scientologie, mais ils font exactement de même et ne s’en rendent même pas compte. Imaginez-vous Jésus facturant ses sermons, ou même les apôtres ?

La plupart des enseignements, pour ne pas dire tous, sont tournés vers soi : mon identité, mon autorité, ma destinée, ma position de fils/fille de Dieu (avec la croyance que nous sommes des petits dieux), etc…  Tout tourne autour de Moi et de ce que Dieu peut faire pour moi. Dieu est une puissance à ma disposition pour accomplir tous mes souhaits.

Plus grave que d’enrichir ceux qui deviennent souvent des gurus, ces chrétiens n’ont plus le temps de lire la Bible. On préfère aller à une conférence où l’on nous susurrera des paroles douces et flatteuses plutôt que de lire notre Bible. Et pourtant la Bible est un cadeau de Dieu. C’est Sa Parole. Et le grand avantage pour ces faux-enseignants c’est  que comme les gens ne lisent plus la Bible, ils ne se rendent pas compte que ce qu’on leur enseigne n’est pas compatible avec la Bible. Que le Dieu qu’on leur présente n’est pas le Dieu de la Bible.

Mais il y a peut-être des choses dans la Bible qui nous dérangent, qui ne sont plus compatibles avec la société d’aujourd’hui. Alors si on ne la lit pas, on est pas confronté avec ce qui remet en question notre mode de vie ou notre mode de pensée.

Les marchands du temple, eux, ont bien compris que pour avoir du succès, pour vendre des livres ou des places dans des séminaires, il faut dire aux gens ce qu’ils ont envie d’entendre, même au détriment de la vérité.

Ceci ne veut pas dire que toute vente de livre est à proscrire. Mais lorsque l’on veut vous vendre un livre en disant par exemple : “Voici la clé pour découvrir votre destinée”, fuyez.

Partagez cette page :

Stay informed !
Subscribe to our newsletter

You will be informed when new articles are published. You won't receive more than 2 mails per month and can cancel anytime.

30 January 2017 admin News No Comments

Partagez vos pensées

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Loading...